Intervention de Jacques Le Brun (Paris)

Réagissez à l’intervention de Jacques Le Brun.
Vos notes, résumés, questions, discussions sur sa présentation sont les bienvenues. Celles-ci, prises sur le vif, ne sont qu’un reflet très imparfait de l’exposé de l’intervenant. Elles doivent servir de base à la discussion et demandent à être complétées et rectifiées.

Blumenberg : l’élément mystique est le lieu qui concerne le fait que le monde est et non la façon dont il est. Dire l’indicible et l’inconceptuable.

Cet impensable, inconceptuable s’accroche aux disciplines du savoir. Pas sans rapport à ce que nous désignons par mystique.

JLB prendra quelques exemples de l’âge classique mais voudrait élargir l’enquête. C’est dans le cadre plus vaste des impensabilités du discours que doit être analysée la fameuse supposition impossible, la pointe du pur amour des mystiques modernes.

L’impensable n’est pas importé de l’extérieur dans une discipline mais essentiel à la discipline. De l’impensable dans la philosophie… Des hypothèses.

Introduction par Suarez de l’hypothèse méthodique de la Pura natura. Donne à la nature un statut exculant tout désir naturel de voir Dieu. Radicale dissociation entre le naturel et le surnaturel. Deux plans que les mystiques du XVIIe cherchent à réconcilier.

Autre hypothèse : Grotius. Si Deus non esset. A titre de supposition impensable : hypothèse opératoire pour fonder le droit naturel sur la nature des choses.

Sur ce point de détail, on voit comment c’est de l’impensable et du fait qu’il s’écrit que peut naître une pensée féconde, et non seulement une pensée mais une discipline : tout un pan du droit. Sur l’impensable : on peut construire.

Hypothèse cartésienne du Dieu trompeur. La supposition est librement choisie. Décision libre et impensable de celui qui la pose.

Exemple du domaine des sciences. 16e siècle. Cardan posait l’hypothèse racine carrée de -1. Il montre qu’à partir de là on peut fonder toute une mathématique. Sur cette proposition proprement impensable

Selon Blumenberg, l’homme moderne est libre non en ce qu’il peut appuyer son action sur des raisons mais en ce qu’il peut renoncer à des raisons.

Le détour par rapport au sujet n’est qu’apparent. Il permet de penser l’acte central de la mystique moderne : la mise en supposition de l’impossible.

La pensée de l’impossible, chez François de Sales, s’appuie sur l’imagination. Elle fait de l’effet pathologique dans la théorie le porteur d’une vérité. Il distingue l’imagination de la supposition impossible de la divagation pathologique.

Plusieurs opérations de suspension de vérités théologiques :

– Avant l’apparition du christianisme. Avant la révélation de la vérité. Argument développé par Fénelon dans l’opuscule « Sur le Pur Amour ». Il s’agit d’un argument historique, alors que la supposition impossible paraît pure imagination. Comme si la supposition impossible avait été réalisée.

– Expérience d’un enfer présent. La vérité de l’expérience montre qu’il y a des cas où la supposition impossible non seulement se révèle possible mais est réalisée. Tout se passe comme si le dieu rémunérateur n’existait réellement plus.

Ces cas pourraient faire croire que la supposition impossible est toujours sans conséquence : soit impossible, soit passé, soit à mettre au compte d’une sorte de surnaturel modal quasi pathologique.

Il n’en est rien. La question de l’athéisme le montre. On pose qu’il existe un athée et on le réfute. Une thèse selon laquelle, à force de réfuter un athéisme imaginaire au 17e, on fait émergeer l’athéisme au 18e.

Avec cette supposition impossible, on met en cause même provisoirement et hypothétiquement le Dieu du christianisme, avec son caractère rétributeur. Pas seulement une forme de piété plus ou moins extraordinaire. Le pur amour : vise un point essentiel de la théologie chrétienne. Rôle de révélateur de ce point essentiel et de son vacillement.

De la question du pur amour on est conduit à la question de Dieu. Cette configuration du pur amour a-t-elle une configuration anthropologique ? L’anthropos en tant que tel est-il concerné par le pur amour ? Au contraire, est-elle sociologiquement et culturellement située et déterminée ? Est-il propre à l’amour d’aller dans sa perte.

Analyses de François Balmès, Dieu, le sexe et la vérité, permettent d’avancer.

1. Quand nous parlons de « Dieu » à propos du pur amour, de quel « Dieu » s’agit-il ? « Dieu » de la philosophie, assimilé au Souverain Bien ? « Dieu » de la Bible ?

Cette distinction entre le Dieu de la philosophie grecque et celui du christianisme est capitale et engage le sens du pur amour.

Fénelon reprend cette opposition à propos de Malebranche.

Si Dieu est le Souverain Bien, tout amour devient naturel. L’amour ne peut être désintéressé que si est évacuée l’idée que Dieu est le Souverain Bien. Le pur amour est alors pensable comme pulsion de mort.

Rétractation de J. LB : contrairement à ce qu’il avait avancé à propos de l’avenir d’une illusion de Freud, on peut se demander si c’est l’inexistence de Dieu qui fonderait le désintéressement de l’amour mais si ce n’est pas plutôt la disparition de Dieu comme Souverain Bien. En l’absence du Dieu Souverain bien, l’amour pur est dépourvu de toute valeur spirituelle mais tout à fait pensable.

Les choses se compliquent avec la conception biblique d’un Dieu personnel. Un oxymore. C’est parce qu’il y a cette conception biblique et oxymorique de Dieu que le pur amour devient une question cruciale. L’amour envers ce Dieu personnel n’est pas seulement désintéressé, mais il implique une sortie de soi. L’impensable dans le pur amour c’est le christianisme. Caractère non théorisable du désintéressement.

Le pur amour « mise en échec des théologies » est aussi ce que les théologies ne cessent de penser.

Ces constats suscitent des questions. Rapport du pur amour avec une écriture. Non pensable, le pur amour peut-il être écrit. Le fait d’être écrit donne-t-il un statut expérimental au mysticisme ? Caractère vérifiable de la mystique ?

Une pratique est alors vérificatoire d’une théorie. Le pur amour, impensable dans la théorie, serait vérifié par une expérience et deviendrait alors un objet théorique digne de ce nom. Moins parce que l’écriture raconte une expérience que parce qu’elle est elle-même l’expérience. Le pur amour est essentiellement écrit.

Si ce qui rend impensable le pur amour c’est le christianisme, on comprend la nécessité pour Fénelon de passer par l’antiquité. Et pour nous, qui avons une vision du monde post-chrétienne ? Psychanalyse. Pour nous, elle ne peut pas ne pas avoir modifié nos conditions de pensée. Elle ne peut pas ne pas avoir modifié, en particulier, notre approche du pur amour. La question de l’amour, du désintéressement et de l’impossible ont joué un rôle décisif dans le passage de Freud à Lacan. La psyhcanalyse n’apporte pas une nouvelle connaissance du passé. Ce qui est modifié, c’est l’historien.

Sur Lacan. Il s’intéresse à la mystique, pas comme Freud. Il n’applique pas la psychanalyse aux mystiques, mais plutôt il applique à la psychanalyse ce que lui apprennent les mystiques.

CCL : Il resterait à nous demander ce qu’il en est, pour nous, aujourd’hui, du statut du Dieu des mystiques. C’est peut-être l’athéisme peut-être inhérent au pur amour qui permet de penser ce qu’il en est aujourd’hui du pur amour.

Publicités

Une réponse à “Intervention de Jacques Le Brun (Paris)

  1. QUESTIONS

    S’agit-il de défendre l’idée selon laquelle le Pur Amour serait un crypto-athéisme ?
    JLB : non, il s’agit plutôt de la question de comment, pour nous, de la position où nous sommes, lire ces textes.

    Question de l’absence du Christ chez Fénelon. Elle est frappante, Un contexte d’effondrement de la christologie au 17e.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s